Sweat homme

Bonsoir 🙂

Cela fait un moment que je ne vous ai pas montré une petite cousette, je me rattrape aujourd’hui avec un sweat bicolore à capuche et manches raglan. L’avantage d’un sweat c’est que ça se coud très rapidement. Je m’y suis mise un dimanche après midi : En fin de journée il était terminé et porté dès le lendemain. L’intéressé aimerait déjà en avoir d’autres, on verra ça quand mon costume vénitien sera terminé 😉 .

Pas beaucoup plus de « blabla » pour ce soir, dès que j’aurai fait les photos je vous montrerai aussi une robe cousue début décembre et un 2ème snood.

Patron : Ottobre 5/2015, modèle 15.
Tissus :
 Sweat de tissus Calvet.
sans-titre-2p1180143sweat

Besace anniversaire

Bonjour à tous 🙂 ! Aujourd’hui je vais vous présenter une cousette un peu particulière puisque c’est un sac que j’ai offert à une amie pour son anniversaire. Je voulais un sac pratique (donc avec plein de poches) pour ranger un appareil photo et quelques accessoires (+ quelques autres bricoles tant qu’à faire). 

Après quelques recherches pour trouver le modèle adéquat je suis tombé sur la besace « Made in China » des Chiffonneries du Chat. Exactement ce qu’il me fallait ! En vadrouillant un peu plus sur son blog j’ai pu voir qu’en plus il y avait le patron et le tuto de dispo, vraiment le top !!!

Une fois le patron trouvé, il fallait que je réfléchisse aux tissus. Je savais déjà que je voulais utiliser du nylon bag de La Mercerie des Créateurs mais je ne savais pas encore en quel colori ni quel simili associé avec. Pour faire mon choix j’ai demandé quelques conseils à Laurence de La Mercerie des Créateurs. Après quelques échanges de mail mon choix s’est arrêté sur le nylon bag prune à associer avec la simili cuir diamant taupe. Ensuite, y’avait plus qu’à s’y mettre 🙂 !

Le tuto est très bien fait, les étapes sont bien expliquées. J’ai apporté quelques modifications au niveau des détails du sac. J’ai ajouté une fermeture éclair, une poche plaquée à l’intérieur, une poche zippée au dos et des fermoirs magnétiques pour les poches de devant.

Après quelques galères pour coudre les arrondis sans avoir trop de plis je suis contente du résultat. Le sac a bien plu quand il a été offert donc l’objectif est atteint 🙂 !

Assez de blabla, je vous laisse avec une avalanche de photos 😀 !

Patron : Besace « Made in China ».
Tissus :
  Nylon bag prune, simili cuir diamant taupe, boucle coulissante, pieds de sac et fermoirs aimantés de La Mercerie des Créateurs, doublure matelassée et attaches cartable du magasin Au fil du tissu à Toulouse, zip de La Mercerie Floriane, biais de Eurodif.

p1170720p1170724p1170729p1170741p1170746p1170749p1170722p1170751p1170685

Blazer bi-matière

Vous vous souvenez peut être (ou pas du tout) de mon blazer bi-matière Lekala. Je l’aime beaucoup car bien qu’un des deux tissus soit à motifs, comme il tout est noir il passe partout et va avec tout. Le seul problème c’est que finalement il est quand même un peu juste en taille. En faisant du tri dans mes tissus j’ai vu qu’il me restait de ce tissu à motifs/reliefs. Suffisamment pour quelques empiècements en tout cas. J’ai cherché un patron de blazer pour en faire un nouveau selon le même principe que le modèle Lekala. Cette fois ci j’ai pioché dans mes Burda.

J’aime beaucoup ce nouveau blazer. La seule chose c’est que je l’ai assemblé tellement rapidement que j’en ai oublié de thermocoller le col… Celui ci est donc un peu mou mais bon ça passe quand même :).

Patron : Burda janvier 2008, modèle 127.
Tissus : 
Lainage uni noir (Toto Tissus), coton noir à « reliefs » (Mode et Tissus) et doublure unie noire de mon stock.

p1170666p1170667p1170675p1170673p1170676

Et hop, un sac !

Après mon sac de plage, voici ma deuxième utilisation du patron gratuit cabôtin de Sacôtin. En effet, il me fallait un sac un peu fourre tout du même style mais plus discret.

J’ai apporté une petite modification pour que mon sac soit métro compatible : en complément de l’aimant, j’ai ajouté un zip pour pouvoir fermer complètement le sac quand c’est nécessaire. J’aurai peut être du ajouter une bande de tissu entre le zip et le sac pour conserver la même largeur que le fond du sac, j’y penserai la prochaine fois !

Je voulais utiliser au maximum des fournitures de mon stock (c’est pour cette raison que le zip de la poche intérieure n’est pas assorti au reste du sac 🙂 ). Il me manquait juste le biais pour le contour du sac et les anses. J’ai trouvé mon bonheur avec un biais en simili cuir à la Mercerie Floriane. 

Le simili ne glissait pas bien sous le pied de biche métallique donc je l’ai cousu avec du papier à patrons par dessus mais du coup je n’avais pas une bonne visibilité pour faire une surpiqûre régulière. Cela m’a définitivement décidée à acheter un pied en téflon (depuis le temps que je voulais en prendre un…), comme ça je n’aurai plus ce genre de problème 🙂 !

Patron : Sac cabôtin de Sacôtin.
Tissus :
  Velours argenté de Toto tissus (déjà utilisé pour cet ensemble), doublure en coton (qui m’avait servi pour doubler mon premier sac Boston) et biais en simili cuir de La Mercerie Floriane.

p1170629p1170625p1170631p1170636p1170632p1170635

Robe bi-matière

Bonjour tout le monde 🙂 ! Au programme aujourd’hui, ma première cousette de l’automne !

Il s’agit d’une robe bi-matière : du néoprène pour le haut et du polyester élasthanne que vous avez déjà vu ici pour le bas. Cela faisait un moment que je voulais tester la couture du néoprène, cette matière un peu particulière. Au départ, j’avais comme idée de faire la robe entière en néoprène mais j’ai changé d’avis car une robe toute noire est plus difficile à porter en journée. Bon ceci dit, il me reste du néoprène et je n’ai pas encore décidé ce que j’allais faire avec :).

Cette robe me plait car elle a des poches, la jupe a une forme tulipe et le dos a aussi un petit décolleté en V. Pendant l’assemblage j’étais un peu sceptique mais finalement je suis contente du résultat. Je n’ai pas eu de modifications à faire (à part la raccourcir de quelques cm). Elle tombe bien et est agréable à porter avec le côté extensible des tissus. Le fait d’avoir deux tissus différents donne l’impression d’avoir un ensemble jupe+haut plutôt qu’une robe, je trouve ça sympa 🙂 !

Qu’en pensez vous ?

Patron : Burda juillet 2011, modèle 110.
Tissus :
 Néoprène (Tissus Myrtille) et polyester élasthanne (Au Liseron, Lyon).

p1170493p1170495p1170467p1170473p1170475p1170472

Jupe à volants

Voici probablement la dernière cousette d’été que je publierai cette année. Vous vous souvenez peut être de la jupe à volants que j’avais cousue. Je l’aime bien et je la porte souvent alors j’ai voulu m’en faire une deuxième. En plus, j’avais depuis un moment le tissu parfait pour ça : un coton et soie tout léger de La Mercerie des Créateurs qui attendait patiemment son tour dans mon stock.

Toujours aussi agréable à porter, cette petite jupe est vraiment top 🙂 !

Patron : Burda juin 2010 modèle 121.
Tissus : Coton/soie de La Mercerie des Créateurs.
p1170317p1170322p1170331p1170325




Duo de débardeurs

Aujourd’hui je vous présente encore quelques cousettes estivales et la découverte d’un très bon livre de couture !

Le premier est la deuxième version du débardeur que j’avais réalisé ici. Changement de tissu mais modèle identique avec comme pour le premier un dos un peu plus creusé.

Patron : Burda novembre 2012, modèle 136.
Tissus :
 Jersey polyester/élasthanne de Tissus Myrtille.

dsc07704

Le deuxième m’a permis de tester un modèle du livre Coudre le Stretch. Je ne sais pas si vous connaissez ce livre. En tout cas, si vous voulez coudre des tissus stretch je vous le recommande vivement !

p1170250p1170251

Il contient une première partie historique très intéressante. Ensuite, Marie Poisson nous explique comment sont faits les tissus mailles et les différentes fibres utilisées.

La troisième partie est bien plus technique puisque c’est la que tout est détaillé pour apprendre à coudre les tissus stretch : quel matériel utiliser, comment déterminer l’élasticité d’un tissu, quels points utiliser, comment stabiliser un ourlet, comment faire de belles finitions avec les bandes d’encolures, etc. C’est très complet, tous les cas de figures sont envisagés en fonction du type d’encolure, de la fermeture souhaitée, vraiment il ne manque rien !

Enfin, la dernière partie du livre est la mise en pratique avec 8 modèles de base déclinables à volonté. Il s’agit de hauts (déclinables en robes) uniquement. Les explications sont très claires, la taille correspond bien, je suis conquise et j’ai bien l’intention de tester les autres modèles de ce livre 🙂 !

Patron : Coudre le Stretch, débardeur Gabriel.
Tissus :
 Jersey viscose/élasthanne (débardeur bleu) de Mondial Tissus.

p1160681p1160683